En direct : une « protection totale » pour toute zone annexée par la Russie, promet Lavrov à l’ONU

Publié le : Modifié le :

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré samedi que les provinces ukrainiennes, où se déroulent des référendums, contestés par les pays occidentaux, recevront la « protection totale » de la Russie en cas d’annexion, faisant craindre une escalade dans la guerre en Ukraine et l’usage d’armes nucléaires. Suivez les derniers déroulements de ce dimanche 25 septembre. 

Publicité

  • 8 h 42 : forte affluence à la frontière entre la Géorgie et la Russie

Des milliers de voitures se pressent de franchir la frontière géorgienne, pleines d’hommes russes cherchant à fuir la mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine. Le récit de Jules Boiteau. 


  • 8 h 30 : des habitants des zones soumises à référendum fuient pour rejoindre les territoires contrôlés par l’Ukraine

L’envoyée spéciale de France 24 en Ukraine est à Zaporijjia, le long de l’unique check-point permettant de quitter les zones soumises à un référendum d’annexion par la Russie. Les hommes de 18 à 35 ans ne peuvent plus partir, rapporte un habitant. Regardez son reportage. 


  • 8 h 26 : à l’ONU, Sergueï Lavrov promet une « protection totale » aux territoires annexés par la Russie 

Prié de dire si la Russie pourrait utiliser des armes nucléaires pour défendre les régions ukrainiennes annexées, Sergueï Lavrov a indiqué que le territoire russe, y compris celui qui sera « ultérieurement intégré » dans la constitution russe, « est sous la protection totale de l’État ». 

« Suite à ces référendums, la Russie respectera bien sûr l’expression de la volonté de ces personnes qui souffrent depuis de longues années des abus du régime néo-nazi », a également déclaré le ministre russe des Affaires étrangères après son discours à l’Assemblée générale de l’Onu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.